Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Catastrophes

Les plans d’urgence, les personnels/moyens et la gestion des situations de crises de grande ampleur : catastrophes naturelles, accidents avec nombreuses victimes, attentats, etc.

  • Dans le décours immédiat d’un attentat terroriste, la population est sous le choc. Surprise par ces agressions meurtrières inattendues, elle est saisie d’effroi et déroutée par l’incompréhension. Analysons en premier l’impact d’un attentat auprès des citoyens d’une communauté au cours des semaines qui suivent le drame. Quelques brefs conseils ensuite que diverses

    ...
  • Nous avons vu, dans nos articles précédents, que les autorités publiques se préparaient à faire face à une éventuelle situation d’urgence en élaborant des plans d’intervention précis. Ceux-ci résultent notamment d’un inventaire et d’une analyse des risques auxquels les différents services de police et de secours sont susceptibles d’être confrontés à un moment

    ...
  • Nous avons examiné dans nos précédents articles les différentes facettes de la planification d’urgence impliquant nos autorités administratives et services d’interventions : les nombreux acteurs et leur coordination, les phases et plans à respecter, enfin la gestion de la communication de crise. Nous abordons ici l’analyse des risques qui doit logiquement précéder

    ...
  • Les interventions des services d’urgence lors d’évènements majeurs (accidents de train, explosion dans une zone habitée, catastrophe naturelle, etc.) sont lourdes et complexes. Il est donc nécessaire d’anticiper, autrement dit de prévoir les tenants et aboutissants de ces situations exceptionnelles en mettant au point des plans d’actions précis et coordonnés.

  • Nos articles précédents ont abordé la planification d’urgence au sens large, ses acteurs et leur coordination ainsi que les niveaux de responsabilité. Nous avons vu que pour diriger les opérations et gérer toutes les facettes de l’évènement, les autorités responsables élaborent des plans d’urgence et d’intervention. En quoi consistent-ils ? Que contiennent-ils ?

    ...
  • Dans nos deux articles précédents, nous avons tenté de définir la planification d’urgence et d’identifier ses différents acteurs. Nous avons vu que la responsabilité de la planification d’urgence relève des autorités administratives : ministre, gouverneur ou bourgmestre selon les niveaux : fédéral, provincial et communal. C’est ce que l’on appelle les phases

    ...
  • Qu’il s’agisse de graves accidents industriels, de catastrophes naturelles ou de grands rassemblements pouvant comporter des risques sur le plan de l’ordre public, les autorités publiques doivent veiller à ce que les services d’intervention et de secours concernés soient préparés à réagir avec toute l’efficacité requise. Après avoir expliqué, dans un premier

    ...
  • Aucun pays n’est à l’abri de catastrophes ou d’accidents très graves qui surviennent inopinément et exigent le déploiement rapide de moyens de secours exceptionnels. En Belgique, nous nous souviendrons notamment du naufrage du Herald of Free Enterprise (193 morts), en mars 1987 au large du port de Zeebrugge, la collision ferroviaire de Pécrot (8 morts), en Brabant

    ...
  • Lors des dernières inondations catastrophiques de Ittre, nombre d’intervenants sont descendus rapidement sur le terrain pour prêter main forte aux responsables locaux et aux habitants sinistrés.

  • Lors d’un précédent article, nous avons montré comment les médias sociaux peuvent représenter une importante valeur ajoutée pour les services d’intervention lors de toutes les phases d’une situation de crise. Le site web officiel de l’autorité compétente y joue un rôle central.

  • En 2011, le drame de Pukkelpop a apporté un éclairage nouveau sur les avantages et les besoins des médias sociaux en temps de crise. Pendant la catastrophe, les festivaliers, leur famille et les secouristes ont utilisé massivement des plateformes telles que Facebook ou Twitter afin de diffuser de l’information, de coordonner l’aide et d’éviter le chaos sur les

    ...
  • Quelle est la valeur ajoutée des médias sociaux pour la police ? Comment utiliser ces médias de la manière la plus adéquate ? Quelles potentialités et quelles limites lors de l’ouverture d’un compte ?