Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Comment analyser ce que nous avons décrit comme apparemment inexplicable dans un premier article (voir référence) où ont été différenciés les "tueurs de masse", les "tueurs en série" et les auteurs de "crimes la chaîne"? Dans un acte de délinquance, il s’agit non seulement d’un fait mais d’une décision personnelle où la représentation de l’action est marquée par une dimension affective qui annihile l’interdit de la loi.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.