Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Dans un premier article, nous avons passé en revue les facteurs de vulnérabilité à la violence sexuelle propres aux enfants handicapés et gravement perturbés en raison même de leur handicap et de leur prise en charge quotidienne. Dans le présent, nous allons analyser les variables qui facilitent la maltraitance à leur égard tant au sein de leur foyer qu’entre les murs des institutions spécialisées qui les accueillent.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.