A A A

Le manque d’indices, de preuves ou la confidentialité des informations sont des obstacles auxquels sont régulièrement confrontés les différents acteurs de terrain. Quelles solutions existantes peuvent pallier ces écueils et comment dépister plus efficacement les maltraitances envers les seniors ?

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.