Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Qu’il soit intervenant social ou simplement proche de l’enfant, l’adulte n’agira pas de la même manière s’il se trouve face à un autre adulte victime de violence physique ou sexuelle, ou s’il devient le confident d’un enfant ayant subi des faits de maltraitance ou d’abus sexuel.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.