Violences - appropriation & Prévention accident/incendie | 4 Août 2017

Traumatisé par une agression ... que puis-je faire ?

© Fed Pol-Inforevue

Lorsqu’une personne a été victime ou témoin d’un évènement soudain et violent (agression physique, vol à main armée, accident grave), elle a vécu une situation dite “traumatique” qui l’a confrontée à sa propre mort, à la peur de mourir ou d’être gravement blessée. L’évènement a provoqué en elle une peur intense, un sentiment d’impuissance et parfois un sentiment d’horreur. Très souvent après cet incident, la personne se sent aussi coupable de tout ce qu’elle aurait dû faire, aurait dû dire, .....

Dans notre tête sans cesse se joue et se rejoue la scène. Elle ne nous quitte pas, elle tourne en boucle dans notre esprit, nous empêche de dormir, de travailler, de nous concentrer, d’être attentif aux autres, d’éprouver des moments de plaisir, ... . Parfois, un mot, un bruit, un cri, une odeur, un flash ...nous replonge dans la scène et la peur revient en force, le coeur s’emballe à nouveau comme si on y était ...


Les symptômes communs aux personnes qui ont vécu une situation potentiellement traumatisante (revivre l’évènement, éviter ce qui peut le rappeler, hyperactivité, anxiété, etc.) peuvent durer d’un à trois mois et vont diminuer en nombre et en intensité pendant cette période. Après 6 mois, s’ils persistent, ils deviennent chroniques et justifient d’en parler avec un professionnel de la santé (médecin, psychologue, ...).


La situation vécue a profondément changé la personne et modifie sa vision sur la vie en général. Celle-ci doit cependant accepter et intégrer cet évènement : on n’oublie pas, on vit avec...



Vous ou un proche, avez vécu un évènement traumatisant, que faire ?


Rencontrer des professionnels
Le soutien précoce d’un professionnel vous permettra de mieux comprendre ce qui vous arrive et il pourra vous accompagner dans vos difficultés et votre souffrance.


Ne pas s’isoler
Cherchez autour de vous des amis ou des membres de votre famille en qui vous avez confiance, ils peuvent vous écouter et vous soutenir.


Parler de l’évènement, ne pas chercher à le fuir
Il est important d’accepter de revivre l’événement même si c’est douloureux. C’est en parlant de vos pensées liées au traumatisme que les souffrances vont petit à petit s’atténuer.


Accepter cette période difficile
Vos troubles vous déconcertent mais la meilleure façon de faire disparaître les douleurs liées au trauma, c’est d’accepter cette expérience qui a bouleversé votre vie.


S’efforcer de reprendre ses activités
Dès que vous le pouvez, reprenez vos activités sociales et professionnelles qui donnaient du sens et structuraient vos journées.


Eviter l’alcool, le tabac, les drogues et les médicaments
Prendre des drogues aggravera vos symptômes. Faites de l’exercice physique et consultez un médecin pour toute médicamentation.




Jocelyne Pourveur
Intervenante psychosociale



Lire aussi: http://www.chu-rouen.fr

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !