Vols et prévention | 20 Avril 2017

Vols par ruse : identifiez votre visiteur !

© Secunews.be

Les personnes âgées sont régulièrement victimes d’individus qui, sous le prétexte d’offrir leurs services ou de procéder à un contrôle (compteurs d’eau, gaz, etc.), parviennent à entrer dans leur domicile, et détournent ensuite leur attention afin d’emporter de l’argent ou des objets de valeur.


Nous avons déjà décrit les diverses mesures qui peuvent être prises AVANT de se trouver confronté à des inconnus qui utilisent des subterfuges pour pouvoir entrer dans une habitation (voir référence).

Attachons-nous ici à rappeler les bons réflexes à suivre lorsqu’un inconnu se présente à votre domicile et insiste pour entrer, peu importe le motif invoqué et/ou l’apparence externe (uniforme, etc.). Ces recommandations visent en priorité les seniors et les personnes qui vivent seules. 



Evitez d’introduire un visiteur suspect, prenez vos précautions ! 



Verrouillez toujours votre porte d’entrée

et gardez à portée de main, les numéros de téléphone de voisins, amis, police, famille ...



Méfiez-vous a priori des inconnus

qui sonnent à votre porte. Que le visiteur soit d’une présentation très correcte ou qu’il s’agisse d’un enfant, cela importe peu !



N’ouvrez jamais à un démarcheur

ni à une personne que vous ne connaissez pas et qui vous demande un renseignement, un service, à boire, etc. Si la personne prétexte un motif urgent et vous demande d’entrer uniquement pour téléphoner, prenez note du numéro et composez-le vous-même



Faites toujours croire au visiteur que vous n’êtes pas seul(e) chez vous.



Si votre visiteur prétexte un motif officiel

et/ou se prétend fonctionnaire, employé d’une compagnie d’électricité, des eaux, etc., vous avez le droit de l’identifier avec certitude avant de lui ouvrir car un uniforme n’est pas une preuve suffisante :

- demandez-lui de glisser sa carte de légitimation sous la porte et vérifiez-la soigneusement, recto verso

- ne téléphonez pas au numéro de téléphone que vous donne l’agent ou l’employé : il pourrait s’agir du numéro d’un complice

- en cas de doute, refusez toujours l’accès. N’hésitez pas à appeler un voisin ou la police





Christian Arnould
Commissaire divisionnaire er




Article précédent : Vols par ruse : précautions avant une visite suspecte



Lire aussi: https://www.besafe.be/fr/public-cible

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !