Polices: organisation & Acteurs / sécurité | 5 Octobre 2017

La communication de crise – Qui est responsable ?

© Patrick Decorte

A qui incombe la responsabilité d’alerter et d’informer la population en cas de situation d’urgence ? C’est à l’Autorité (Bourgmestre, Gouverneur, Ministre de l’Intérieur) en charge de la gestion stratégique de l’événement qu’ont été confiées les missions d’alerte et d’information à la population qui constituent la discipline 5.


Nous verrons que le Bourgmestre ou le Gouverneur sont les responsables de la communication de crise au niveau local et que chaque autorité communale ou provinciale doit désigner au préalable un fonctionnaire chargé de la discipline 5 (Dir-Info) et constituer une équipe. Le Dir-Info doit aussi élaborer un plan de communication de crise (appelé Plan mono-disciplinaire d’intervention Information de la population – PII) qui servira de fil conducteur pour informer la population en situation d’urgence !

Les articles suivants traiteront du travail en partenariat avec les média classiques, de la nécessité d’agir sur internet et de l’émergence de nouveaux outils tels le 1771 et Be-Alert.



Un travail d’équipe


En fonction de la phase déclenchée (fédérale, provinciale ou communale), c’est le Ministre de l’Intérieur, le Gouverneur ou le Bourgmestre qui sera responsable de la communication de crise.

Le Directeur de l’information (Dir-Info), présent au comité de coordination où il représente la discipline 5, élabore, pour le compte de l’Autorité, une stratégie de communication. Il veille aussi à la mise en oeuvre des actions décidées et s’assure que seules les informations validées soient transmises.

Le Dir-Info ne travaille pas seul. Il est notamment représenté sur le terrain, au sein du Poste de commandement opérationnel (PC-Ops), par un adjoint qui sera proche du lieu de l’événement et au contact des journalistes.

L’ensemble des fonctionnalités à rencontrer par la discipline 5 ne peut reposer sur une seule personne. Une équipe doit être constituée, documentée, entraînée afin d’être efficiente le jour où la crise sort ses effets.

Le Dir-Info dispose idéalement de collaborateurs qui vont remplir différentes tâches : rédaction, prise de parole, monitoring, secrétariat, etc.



Un guide indispensable


A l’instar des autres disciplines, la communication de crise doit faire l’objet d’un plan mono-disciplinaire d’urgence et d’intervention (voir Les plans d’urgence et d’intervention). Pour aider les Bourgmestres et les Gouverneurs à élaborer ce plan complexe, la Direction générale Centre de Crise du SPF Intérieur a publié un guide en communication de crise.

Ce guide, spécialement destiné aux autorités locales, contribue à la mise en oeuvre d’un plan de communication efficace et cohérent pour toutes les situations d’urgence. Il explicite le cadre légal, les composantes d’une information à la population et propose des fiches pratiques d’action.



Articles suivants consacrés à la communication de crise :

Comment travailler avec la presse ?
On ne peut plus se passer d’internet
Call-center et Be-Alert sont devenus indispensables

Article précédent : Pourquoi et comment communiquer dans l’urgence ?




Catherine Delcourt,
Commissaire d’arrondissement pour la province de Liège



Lire aussi:
Comme en crise – La communication à l’usage des autorités locales – UWVC



Lire aussi: http://crisiscentrum.be/fr

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !