Prévention accident/incendie | 15 Juin 2017

Smartphones et Tablettes : réduire les risques de brûlures ou d’explosion

© Pexels-photo

Les appareils mobiles accompagnent la plupart d’entre nous au quotidien. A tel point, que lorsqu’on parle de sécurité, on oublie bien souvent les risques directs de leurs utilisations : les surchauffes et les brûlures. Quelques conseils pratiques pour réduire ceux-ci tant lors de leur utilisation de vos appareils que lorsqu’ils sont au repos.



Que faire lorsque l’appareil n’est pas utilisé ?


- Evitez de laisser votre appareil en chargement de trop longue durée et ce, dans un lieu non dégagé ou à portée de matériaux inflammables. Les dispositifs actuels permettent un rechargement complet en l’espace de 2 ou 3 heures au-delà desquelles, votre batterie et/ou chargeur, risquent de surchauffer ;

- Soyez vigilant aux brûlures ! Laisser son smartphone/tablette sous son oreiller lorsqu’il charge ou lorsque des applications gourmandes tournent (musiques, vidéos, bluetooth, gps, etc.), peut causer une surchauffe et, donc des risques de brûlures ;

- Evitez les coques de protection. Il est important de laisser «respirer» le dispositif et donc de permettre à la chaleur de s’y dégager de manière continue ;

- Ne laissez jamais votre appareil recharger à des endroits où la température peut fortement augmenter (tableau de bord d’une voiture, tour d’un ordinateur de bureau) ;

- N’utilisez jamais des câbles de rechargement non conformes ou des chargeurs de mauvaise qualité.



Diminuer les risques lors de son utilisation


- N’utilisez pas des applications gourmandes en ressources (jeux, lecteurs vidéos, etc.) pendant plus de 10 minutes d’affilée. La température de l’appareil peut en effet monter jusqu’à 60°C ;

- En cas d’utilisation prolongée (appel, musique, etc.), tenez votre smartphone à distance de votre peau (oreille, poches de pantalon, etc.) afin d’éviter les brûlures. L’utilisation d’oreillettes (kit mains libre, bluetooth, etc.) est fortement recommandée ;

- Limitez l’utilisation de l’appareil lorsqu’il est en chargement ;

- Evitez de surcharger le système de l’appareil, notamment en ouvrant trop d’applications de manière simultanée. Cela expose effectivement votre appareil à une surchauffe certaine.



Reconnaître les signes de surchauffe


- Le smartphone ou la tablette manifeste des lags, un manque de fluidité dans l’exécution des applications voire l’apparition de messages d’erreurs. Dans ce cas, laissez reposer l’appareil quelques minutes ;

- L’écran tactile devient moins réactif ou la batterie se décharge trop vite ;

- Vérifiez la température de votre batterie. Une température de +-30°C est normale. Ce diagnostic peut se faire soit via une application externe de diagnostic des performances, facilement accessible sur PlayStore ou AppStore, mais peut également être visualisée sur la plupart des appareils Android en tapant *#*#4636#*#* dans votre fonctionnalité d’appel téléphonique ;

- Anticipez et restez logique : de nombreuses applications ou fonctionnalités sont très souvent activées en permanence. C’est le cas du WiFi, la géolocalisation, les médias sociaux, etc. Soyez conscient que le processeur de l’appareil est souvent déjà fortement sollicité et que l’ouverture d’une application beaucoup plus «active» augmente l’utilisation des ressources du dispositif, ce qui est source de surchauffe.



Outre les bonnes habitudes présentées précédemment, l’utilisateur a toujours la possibilité d’installer sur ses appareils des applications (Android Marshmallow, etc.) permettant le monitoring de ses ressources ainsi que la maîtrise de sa température et de ses performances, notamment en gérant automatiquement leur utilisation. De fait, vous serez en mesure d’identifier non seulement les risques de surchauffe mais également, pour certaines de ces apps, d’en déterminer les causes.




Sébastien Dormaels
Master en criminologie, zone de police Entre Sambre et Meuse




Lire aussi: http://www.brulures.be/

|

« Retour à la page précédente


 

 

 

Newsletter

Je m'inscris !